Menu
Rechercher
Se connecter
Connexion

Horizons du Modern #2 - Magic Bazar

Sortie officielle le 14 juin

Horizons du Modern, c'est :

 

La semaine dernière, je vous proposais un premier bilan sur Horizons du Modern alors qu'un peu moins de la moitié des cartes avaient été révélées.

Toutes les cartes de l'extension Horizons du Modern sont désormais connues. Il est temps de passer en revue les cartes révélées depuis le dernier article avant de faire un bilan de l'extension complète et de l'influence qu'elle va avoir sur le Modern et les autres formats.

 

D'anciens personnages emblématiques de l'histoire de Magic ont leur propre carte pour la première fois

Après Serra et Urza, c'est au tour de Yaugzebul et de Pashalik Mons d'êtres immortalisés sur une carte pour la première fois

 

 

Son nom apparaît sur de nombreuses cartes mais jusqu'à présent ce grand méchant de l'histoire de Magic n'avait pas de carte à lui. C'est désormais chose faite.

 

Il faut remonter à Alpha pour voir son nom cité dans le texte d'ambiance de l'un des tous premiers gobelins. Les Pillards gobelins de Mons ont désormais leur leader !

 

De nouvelles rééditions intègrent le format Modern

 

   

 

Cette deuxième semaine de révélations a apporté son lot de rééditions. Si certaines trouveront à coup sur leur place en Modern comme Appel d'Eladämri, d'autres s'avèrent prometteuses et seront des apports au format intéressants à tester comme Charge téméraire, Mur de fleurs et Sortir de terre.

La réédition de Kess, mage insoumise permettra également de ne plus être obligé de la jouer en version Premium. Les decks qui la jouaient notamment en format Legacy n'avaient accès qu'à la version issue de commander 2017 qui n'existe qu'en premium, ce qui pouvait poser des problèmes de cartes marquées en tournoi lorsqu'elle était la seule carte premium d'un deck.

D'autres rééditions jouent plutôt sur la nostalgie et ne seront probablement pas jouées en Modern comme La Genèse et Vision de l'avenir.

 

 Des cartes à fort potentiel

 

   

De nombreuses cartes à fort potentiel viennent s'ajouter à celles déjà révélées.

Hogaak, nécropole transcendée semble très prometteuse dans des decks Bridgevine en Modern (Pont des enfers et Vengeliane). Le jeu profite également de l'arrivée en Modern de Bouffeur de Charogne et d'Autel de la Démence, ainsi que de Manigances en réserve.

Mégaron de la générosité d'Héliode donnera des idées de synergies dans plusieurs formats, notamment en EDH ou en Legacy. Résister à la tempête apporte une solution aux jeux combo Storm, et un possible gain de points de vie très important face aux decks Burn notamment.

 

Thème tribal

 

 

Le thème tribal de l'édition se renforce avec de nouveaux gobelins et slivoïdes, mais également l'apparition de ninjas et autres vampires. Pour assurer une cohésion entre tous ces types de créatures, on trouve de nombreux changelins intéressants qui rendront jouables les decks tribaux notamment en format limité.

 

Thème neigeux

 

Trois nouvelles cartes viennent considérablement renforcer les stratégies à base de permanents neigeux avec notamment le Sommeil de Marit Lage qui vous récompensera d'un Jeton de créature 20/20 volant et indestructible si vous arrivez à avoir au moins dix permanents neigeux en jeu au début de votre entretien, ce qui ne semble pas insurmontable si votre deck est construit autour de cette stratégie.

 

De nouvelles cartes "hommage"

 

  

 

De nouvelles cartes s'ajoutent à la longue liste de cartes révélées la semaine dernière faisant référence à l'histoire de Magic ou complétant des cycles déjà existants.

Le bien nommé Mage aux hommages est le quatrième élément d'une série initée en Cinquième Aube avec Mage aux breloques et continuée en Mirrodin assiégé avec Mage au trésor ainsi qu'en Révolte éthérique avec Mage des trophées. Cette nouvelle version à l'avantage d'aller chercher notamment les 2 parties de la combo Epée des humbles et Fonderie mécanoptère. Et justement, en regardant l'illustration du Mage aux hommages de plus près, cette épée paraît étragement familière.

Mortelin vient conclure le cycle des changeformes basés sur Morphelin. Après Roncelin, Torchelin et Brightling, nous avons désormais les cinq couleurs.

Le cycle des talismans de couleurs opposées vient compléter le cycle de talismans de Mirrodin. La carte "Mirrodin assiégé" fait évidemment référence à l'extension du même nom, tout en reprenant une mécanique de jeu introduite dans Destin Reforgé.

L'Oriflamme orque en Alpha présente une erreur d'impression le faisant passer de 4 manas à seulement 2. Bien qu'elle ait été corrigée très rapidement en Beta, cette erreur lui a valu de faire partie de la première liste de cartes limitées a un seul exemplaire en Janvier 1994 au même titre que des cartes comme Black Lotus. Oriflamme gobeline représente un bel hommage a cette carte dont le coût de mana original paraît finalement parfaitement raisonnable.

En 1994 à la sortie de l'édition Legends, les joueurs ont pu découvrir le Léviathan Ségovois. Son illustration montre un Léviathan gigantesque à côté duquel nagent des baleines qui paraissent minuscules, et cette impressionnante créature est une ... 3/3 ! De nombreux joueurs se sont donc demandé pourquoi il y avait un tel décalage entre cette illustration et les caractéristiques du Léviathan. Les créateurs de Magic, jamais à court d'imagination, ont donc imaginé le plan "Segovia" sur lequel tout existerait en miniature, faisant d'un Léviathan 3/3 la plus grosse créature en existence sur ce plan.

Dans le même temps, le département de Recherche et Développement de Wizards of the Coast a pris la décision de ne plus jamais imprimer de cartes de type ange plus petites que 3/3. Mais évidemment, sur Segovia, si un Léviathan est 3/3, un ange peut bien être 1/1.

Et ce n'est pas la seule référence à l'histoire de Magic que l'on peut trouver sur l'Ange ségovois. Son texte d'ambiance est également chargé d'histoire. Worzel et Thomil sont les deux premiers Planeswalkers de l'histoire de Magic. Pas d'inquiétudes si vous ne les connaissez pas, leurs noms ne sont mentionnés que dans le livret de règles fourni avec les starters de la toute première édition de Magic : Alpha. Leur histoire, écrite par Richard Garfield, servait notamment a décrire l'identité de chaque couleur de mana.

 

Top 5

Voici un top 5 tout à fait subjectif des meilleures cartes des Horizons du Modern révélées depuis l'article de la semaine dernière.

 

 5 - Sagacité de Kaya

Une carte très polyvalente dont tous les modes peuvent s'avérer très intéressants et avec même la possibilité de choisir les 4 modes en payant le coût d'union. Que ce soit pour gagner des points de vie face à Burn, faire sacrifier une Ombre de la mort ou exiler des cimetières, l'efficacité et la polyvalence de cette carte devraient lui assurer un bel avenir en Modern.

 

4 - Appel d'Eladämri

Une réédition et pas des moindres, cette carte pourrait trouver une place dans pas mal de jeux, et notamment dans les decks combos à base de Compagnie rassemblée, Corde d'adjuration et Druidesse dévouée / Vizir des remèdes.

 

3 - Echo des éons

 

Les effets permettant de piocher 7 cartes se sont toujours avérés très puissants. On ne peut s'empêcher de penser à Timetwister en voyant Echo des éons, puisqu'en payant son coût de Flashback on a exactement le même effet pour le même coût, d'autant que les moyens de mettre des cartes au cimetière sont nombreux en Modern. Associée à Narset, déchireuse des voiles celà nous promet une intéraction intéressante.

2- Wrenn et Six

 

Une capacité ultime assez puissante qui pourrait bien arriver plus vite qu'on ne le pense étant donné que Wrenn et Six ne coûte que deux manas à jouer.

Sa deuxième capacité lui permet de tuer des créatures à 1 d'endurance et de grignoter les points de vie ou de loyauté des planeswalkers adverses.

Mais la vraie force de la carte réside dans sa première capacité. Le simple fait de remonter des Fetchlands ou les nouveaux terrains de Horizons du Modern semble déjà très fort, mais les synergies avec des cartes comme Quartier fantôme et Terres dévastées en font une carte à fort potentiel, notamment dans les decks Vie du terreau.

 

1- Orphe collectionneur

 

L'Orphe collectionneur produit le même effet que Silence de pierre à la différence qu'il est vert et que c'est une créature. Une carte de choix contre les decks écailles renforcées ou Whir prison. Elle sera particulièrement à sa place dans les decks "boite à outils" qui auront tous les outils pour le chercher facilement, avec notamment Compagnie rassemblée, Corde d'adjuration et désormais Appel d'Eladämri.

Le texte d'ambiance fait référence à Baguette de cassation, la première carte à avoir cet effet en Aquilon.

 

 

Quelles influences sur le format Modern pour Horizons du Modern ?

Est-ce que Horizons du Modern va complètement bouleverser le format Modern ? Probablement pas. Maintenant que toutes les cartes sont connues, on ne peut s'empêcher de noter la volonté des concepteurs de l'extension de créer des cartes suffisamment fortes pour trouver leurs places dans decks de Modern, mais pas jusqu'à changer le format entièrement.

On se demandait si des cartes comme Force de volonté ou Contresort pouvaient éventuellement intégrer le Modern. Les concepteurs de Horizons du Modern ont trouvé un compromis. Au lieu de rééditer ce genre de cartes qui auraient pu avoir un impact très important sur le Modern, ils en ont créé des versions revisitées qui au lieu de bouleverser le format vont au contraire lui apporter une certaine stabilité.

A l'image de Force de Négation et de Force de vigueur, Horizons du Modern apporte un certain nombre de solutions aux cartes qui pouvaient poser problème en Modern. On se retrouve avec une extension qui apporte de nouvelles cartes à tous les archétypes existants tout en y apportant également des solutions.

Du côté du format commander, quelques nouvelles légendaires rempliront à merveille le rôle de commandant : Urza, Yaugzebul, Sissay et Morophon notamment. Horizons du Modern apporte également quelques outils qui ne manqueront pas d'êtres joués.

 

Voilà ce que l'on pouvait dire en conclusion de ces deux semaines de révélations. On se retrouve au début du mois de juillet pour commenter les résultats du Grand Prix Dallas-Fort Worth qui sera le premier gros tournoi en format Modern après la sortie de Horizons du Modern. Ce sera l'occasion pour nous de voir comment le metagame a évolué et quelles cartes et decks auront le plus bénéficié de cette extension.

Vous pouvez consulter la galerie complète des cartes Horizons du Modern ICI

Les précommandes pour Horizons du Modern à tarif préférentiel sont ouvertes ICI 

Si vous avez des questions ou des remarques, RDV sur notre page Facebook, par mail à [email protected] ou directement en boutique !