Magic Bazar
Magic Bazar
Magasins :
Trouver un magasin
Se connecter
Connexion

9 decks pour gagner en Pioneer !

Les meilleurs joueurs de la planète se sont affrontés ces 2 derniers weekends lors des tous premiers tournois professionnels en format Pioneer ! L'occasion pour nous d'en apprendre beaucoup sur le format le plus récent de Magic !

Après un retour rapide sur les Players Tour Bruxelles et Nagoya puis Phoenix, on vous présente les 9 decks qui ont atteint le top 8 lors de ces tournois :

Players Tour Bruxelles et Nagoya

Les Players Tour de Bruxelles et de Nagoya ont fait office de tout premiers tournois professionnels en Pioneer. Sans grosse surprise, les 2 decks les plus représentés de ces 2 tournois ont été Mono Noir Aggro et Dimir Inverter, suivis de près par Bleu/Blanc contrôle et les decks construits autour de Niv-Mizzet revenu à la vie, ainsi que Bant Spirits.

En Top 8, Dimir Inverter est le deck le plus représenté avec 6 exemplaires (dont 5 à Nagoya), suivi de Bants Spirits (3 exemplaires) et Mono Noir (2 exemplaires dont une version vampires).

  

Le premier gros tournoi dans un format est souvent l'occasion de découvrir des decks passés inaperçus ou secrètement gardés. Ce fût le cas à Bruxelles avec les decks Sultai Delirium et Lotus Breach. Représentant chacun environ 2% des decks du tournoi, ils ont tous les 2 affiché un pourcentage de victoires très élevé, jusqu'à atteindre le top 8. À Nagoya, Ken Yukuhiro a joué la finale du tournoi avec son deck Sram Auras qu'il était l'un des seuls à jouer.

Parmi les déceptions du weekend, les decks Niv-Mizzet revenu à la vie et bleu/blanc contrôle ont affiché des résultats en demi-teinte avec un pourcentage de victoire faible (à l'exception de la version Niv-Mizzet de Da Rosa qui se hisse en top 8)

Le format Pioneer s'avère donc très varié avec une multitude de decks et de stratégies viables, dans toutes les couleurs.   

Players Tour Phoenix

Le week-end dernier se tenait le Players Tour Phoenix, l'occasion de voir quels enseignements ont été tirés des 2 premiers Players Tour.

Sans surprise, le deck le plus joué à Phoenix était toujours Dimir Inverter, suivi cette fois de Bants Spirits. Le nombre de decks Mono-noirs à lui fortement diminué au profit des decks Lotus Breach et Sultai Delirium, ainsi que Mono Rouge qui était le 3ème deck le plus joué.

Le Top 8 du Players Tour Phoenix donne une très bonne vue d'ensemble du format Pioneer avec 2 decks Dimir Inverter, 2 Lotus Breach, 1 Sultai Delirium, 1 Bant Spirits, 1 Mono Rouge et 1 Bleu/Blanc contrôle.

  

Dimir Inverter (Piotr Glogowski)

Piotr "Kanister" Glogowski a popularisé ce deck en le testant en stream et en rendant sa liste publique avant le Players Tour, ce qui ne l'a pas empêché de se hisser jusqu'en finale de ce tournoi.

De quoi gérer les menaces adverses avec notamment Saisie des pensées et Poussée fatale, avant de terminer la partie en combo. Fouille temporelle permet de chercher les pièces de la combo tout en vidant son cimetière.

Inverseur de la vérité permet d'échanger sa bibliothèque avec son cimetière. Vous n'aurez donc plus que quelques cartes en bibliothèque au maximum. Si votre dévotion au bleu est supérieure au nombre de cartes dans votre bibliothèques, vous gagnerez avec Oracle de Thassa. De même, Jace, porteur de mystères pourra vous meuler de vos dernières cartes avant de vous faire gagner grâce à sa capacité statique.

 

Bant Spirits (Thomas Ashton)

Bant Spirits est un deck composé à 100% de créatures volantes qui ont soit le flash, soit une capacité qui booste les autres esprits, soit un effet d'arrivée en jeu permettant d'assurer votre sortie ou de gêner celle de l'adversaire.

Il est assez aggro pour prendre de vitesse votre adversaire tout en protégeant vos créatures avec Tintechaînes et Esprit dévoué et en ayant accès à des contres avec Vagabond des mausolées et Foudroyeur de sorts.

Le vert donne accès à Compagnie rassemblée, qui permet de creuser votre deck en éphémère pour aller chercher 2 créatures et ainsi rendre possible de multiples interactions avec votre adversaire.

 

Lotus Breach (Brent Vos)

Même si de nombreuses combos étaient déjà connues avec Brèche du Monde souterrain, c'est cette version jouée par Brent Vos au Players Tour Bruxelles qui a popularisé le deck.

Le deck se base sur Champ de Lotus, que vous pouvez copier avec Scène de théâtre pour un nombre important de manas. Avec Brèche du Monde souterrain en jeu ainsi qu'au moins un Champ de Lotus et un autre terrain, vous pouvez jouer deux fois Écurage de grimoire sur vous même et Fils cachés pour dégager vos 2 terrains. Pour répéter l'opération, celà vous coûte 4 manas et 9 cartes à exiler de votre cimetière.

Vous pouvez donc répéter l'opération jusqu'à vider votre bibliothèque et gagner avec Oracle de Thassa ou Jace, porteur de mystères.

Fæ des souhaits vous permet d'aller cherche une copie de Brèche du Monde souterrain dans votre side (vous en jouez donc virtuellement 7) ainsi que d'aller chercher des solutions comme Distorsion des pensées contre les jeux contrôle, ou encore Ugin, le dragon-esprit pour faire le ménage sur le champ de bataille.

 

Mono Black (Dmitriy Butakov)

Mono noir dans sa version Vampires. Une version qui permet de rester agressif tout en ayant de nombreuses sources de gains de vie avec Kalitas, Éthérien doué ou encore Sorin, très appréciables contre les autre decks aggros.

Saisie des pensées est une des cartes clés du deck et Château Locthwain vous assure de ne jamais être à court de menaces !

 

Sultai Delirium (Joel Larsson)

Ils étaient peu nombreux à jouer ce deck au Players Tour Bruxelles, mais ils ont atteint un pourcentage de victoires très élevé, à l'image de Joel Larsson qui remporte le tournoi.

Ce deck tire notamment parti d'Ouro, titan de la rage de la nature. Avec Guidevoie satyre et Horrible récupération vous allez remplir votre cimetière pour ensuite pouvoir jouer Traversée d'Ulvenwald et cherchez les solutions dont vous avez besoin dans votre deck, et pourquoi pas Emrakul, la Fin promise ?

 

Mono Red (Zachary Kiihne)

Le deck aggro par excellence de ce format avec de nombreuses créatures avec la Prouesse ainsi que Maître plébéien gobelin pour mettre la pression sur l'adversaire. Les choses peuvent aller extrêment vite avec Torbran et votre adversaire devra réagir très vite pour espérer survivre.

 

Sram Auras (Ken Yukuhiro)

Le deck surprise piloté par Ken Yukuhiro jusqu'en finale du Players Tour Nagoya. Un deck qui contient de très nombreuses cartes de la dernière édition en date : Théros Par-delà la Mort. Aucune des cartes de base de ce deck ne dépasse 2 en coût de mana.

Le deck contient de nombreux moyens de piocher avec Sram, chef édificateur et Eidôlon haineux ainsi que quelques moyens de protéger ses créatures. Pour le reste ce sont des auras avec notamment Armure éthérée, Tout ce qui brille et Faveur du gryff pour infliger d'impressionantes quantités de dégâts avec une capacité d'évasion.

 

Niv-Mizzet Reborn (Paulo Vitor Damo Da Rosa)

L'un des decks les plus attendus des Players Tour et qui aura globalement été très décevant. Mais aux mains de l'un des meilleurs joueurs au monde, il parvient tout de même à faire top 8.

Les fetchlands sont bannis en Pioneer pour ne pas abuser des decks ayant accès à toutes les couleurs de mana, et pourtant...

On se base ici sur Éclater au grand jour et Niv-Mizzet revenu à la vie pour piocher un nombre conséquent de cartes et déborder l'adversaire.

 

Azorius Control (Austin Bursavich)

C'était l'un des decks les plus représentés à Bruxelles et à Nagoya où ses résultats n'ont pas été à la hauteur. C'est pourtant à Phoenix où il était beaucoup moins représenté qu'il a fini par se frayer une place en top 8.

Une liste assez classique qui essaie d'avoir réponse à tout avec ses nombreux Téfeiris, Verdict suprême, Fouille temporelle et autres contre. À noter l'apparition d'Elspeth, némésis du soleil dans ce deck.

 

Vous avez désormais toutes les clés pour gagner en Pioneer, à vous de vous décider pour le deck qui vous correspond le mieux !

Des questions ou des commentaires ? Contactez-nous par FacebookTwitter et mail à [email protected] ou directement en boutique !

Jérémy, Rédacteur Jeux de cartes à collectionner